Pénuries de main d’œuvre : la loi du marché rappelle que le travail a un prix

À peine la reprise post-crise sanitaire s’amorce-t-elle, que la lancinante question des pénuries de main d’œuvre en profite pour revenir au premier plan. « On voudrait bien embaucher, mais on ne trouve pas ! ». Un peu comme si les candidats potentiels se dérobaient devant les offres de travail, entravant la relance tant attendue. A qui la « faute »? … Lire la suite Pénuries de main d’œuvre : la loi du marché rappelle que le travail a un prix

Erreur ou faute de gestion de l’employeur: des licenciements économiques (presque) comme les autres

Les manifestations d’indignation qui accompagnent souvent les projets de licenciements collectifs et les annonces de fermeture de sites n’y changent rien: au plan juridique, l’employeur n’a pas de compte à rendre de sa gestion aux salariés, quels que soient ses choix, même les plus catastrophiques pour l’emploi ou la survie de l’entreprise. Selon une jurisprudence … Lire la suite Erreur ou faute de gestion de l’employeur: des licenciements économiques (presque) comme les autres

Travailleurs des plateformes : la Commission européenne a-t-elle ouvert la boîte de Pandore?

Peut-être sous la forte sollicitation de lobbies ou plus simplement trop pressée de se saisir d’un sujet d’actualité, la Commission européenne aurait-elle oublié les leçons du mythe grec? C’est parti ! Dans un contexte où l’économie des plateformes numériques (du type Uber) fait miroiter des milliers d’emplois et se trouve en même temps confrontée dans plusieurs … Lire la suite Travailleurs des plateformes : la Commission européenne a-t-elle ouvert la boîte de Pandore?

De façon inattendue, le rapport Frouin pourrait annoncer le déclin de l’ubérisation (*)

Le rapport Frouin sur les plateformes numériques remis au Premier ministre le 2 décembre 2020 (1) rappelle, de façon implicite mais claire, deux choses essentielles : la première, c’est que le meilleur statut pour un travailleur, c’est celui de salarié ; certes, on s’en doutait un peu. Mais plus encore, le rapport reconnait que les travailleurs des … Lire la suite De façon inattendue, le rapport Frouin pourrait annoncer le déclin de l’ubérisation (*)

Simplifier le code du travail? L’ubérisation fait mieux : elle réduit le nombre de travailleurs assujettis!

Le moins que l’on puisse dire est que l’environnement actuel est hostile au code du travail. Les critiques habituelles –la complexité, mais plus encore les coûts induits par les droits accordés au salarié et les obligations qui pèsent sur l’employeur –trouvent un écho particulier, comme une urgence, avec la crise sanitaire et le choc économique qu’elle … Lire la suite Simplifier le code du travail? L’ubérisation fait mieux : elle réduit le nombre de travailleurs assujettis!

Plan de relance en faveur des entreprises: et si on parlait d’abord des contreparties ?

Le lancement le 3 septembre 2020 du fameux plan baptisé « France Relance » à la suite de la crise sanitaire, a ouvert un débat aussi passionné qu’inattendu: les aides publiques accordées aux entreprises doivent-elles être assorties de contreparties ? Rien de choquant à l’idée qu’un effort significatif soit consenti par l’État en faveur des entreprises en des temps … Lire la suite Plan de relance en faveur des entreprises: et si on parlait d’abord des contreparties ?

Le pacte social à l’épreuve de la Covid-19: il est temps de renouer avec les textes fondamentaux que l’Histoire nous a légués

Les chinois sont des gens formidables. En chinois, la notion de crise est formée de deux caractères complémentaires : un danger et une opportunité. En quelque sorte, avec le problème, les chinois nous servent la solution.  En réponse à la crise sans précédent qu’ils ont exportée–un virus redoutable échappé d’un marché ou peut-être d’un laboratoire et … Lire la suite Le pacte social à l’épreuve de la Covid-19: il est temps de renouer avec les textes fondamentaux que l’Histoire nous a légués

Après l’arrêt de la Cour de cassation du 4 mars 2020 : faut-il sauver le soldat UBER?

La ministre du travail n’a pas tardé à réagir après l’arrêt UBER rendu le 4 mars 2020 par la Cour de cassation ; dès le lendemain, elle annonçait la création d’une mission ad hoc « pour que d’ici l’été, on ait des propositions sur ce sujet ». Avec quel objectif au juste? Malgré la censure par le Conseil constitutionnel … Lire la suite Après l’arrêt de la Cour de cassation du 4 mars 2020 : faut-il sauver le soldat UBER?

L’information individualisée, pierre d’angle de la lutte contre le non-recours aux droits

Les prestations sociales et exonérations de charges de toute nature n’étant accordées qu’à ceux qui remplissent certaines conditions précises, comment tout un chacun peut-il savoir s’il figure ou non parmi les bénéficiaires potentiels de ces dispositifs ? Ou comment prévenir le non-recours aux droits, situation qui désigne le fait qu’une personne remplissant pourtant les conditions … Lire la suite L’information individualisée, pierre d’angle de la lutte contre le non-recours aux droits

Les politiques de simplification: des rendez-vous à risques pour le droit social

« Il faut simplifier le droit du travail ». Cette injonction présente l’avantage immédiat de réunir un large consensus. Pourquoi? Tout simplement parce qu’elle suggère deux choses : la première, c’est que toute simplification faciliterait la compréhension par l’usager de la règle à laquelle il est soumis et la seconde, c’est que toute simplification se ferait à droit(s) … Lire la suite Les politiques de simplification: des rendez-vous à risques pour le droit social